Concours « The Intelligent Hosts » – « Man In Love » – [SONGFIC]

Songfic écrite pour le concours « Welcome to the INFINITE Host’s Club – ‘The Intelligent Hosts’ »
La chanson utilisée est « Man In Love »
2nd prix de ce concours

 

« J’essaie de paraître beau, de faire attention à mon apparence »

 

J’essaie une première coiffure : la frange sur le côté. Je regarde quelques instants, et je la défais. Puis j’essaie de la mettre sur tout mon front : ça ne va pas non plus. J’ai l’impression que le miroir fait en sorte que toutes les possibilités ne me conviennent pas. Cette fois-ci, j’ouvre mon pot de gel et relève ma frange.

Je me regarde quelques instants, toujours pas convaincu.

 

Est-ce ça lui plaira ?

Je me surprends à penser à des choses stupides. Je jette un coup d’œil rapide vers l’heure. 13 heures 10. Je suis en retard, encore. Je décide de passer à autre chose, pour ne pas perdre plus de temps.

Je fouille dans mon armoire.

 

Quels habits préfère-t-elle ? Simple ? Extravagants ?

Je jette ceux qui semblent être en bon état sur mon lit. J’observe les habits entassés : d’un côté les hauts, de l’autre les bas.

 

Lequel je pourrais accorder avec ce bas pour que je n’ai pas l’air trop perdu ?

Je ne sais plus quoi penser. Chacun de mes choix semble ne pas convenir, ne pas bien retranscrire mes sentiments.

Sur mon lit, je remarque un pull qui me saute aux yeux. Sa couleur semble être celle du ciel bleu ; et pourtant, il n’est pas trop tape-à-l’œil. Un certain sentiment de pureté, de gentille beauté s’en dégage.

Sous l’angoisse du temps, je le prends et me dépêche.

 

« Le temps passe si vite et mon cœur s’impatiente. »

« Je t’imagine à côté de moi, et commence à me faire un film »

« Quand un homme est amoureux, il veut rester à tes côtés »

 

13 heures 20. J’ai 10 minutes pour arriver au lieu-dit.

Aujourd’hui, c’est le jour J.

Le jour où je vais la voir.

Le jour où je me déclarerai.

Le jour du commencement.

On se baladera ensemble, on se tiendra la main, elle rira timidement, puis on se regardera tendrement dans les yeux, pour rire de nouveau sans raison. On s’échangera des textos à toute heure de la journée, on s’enverra des mots d’amours, on se souhaitera une bonne nuit. On rêvera de l’autre, il nous manquera, alors on lui enverra un nouveau message, sans se soucier de l’heure.

On rendra les autres jaloux, car notre amour sera pur. On consacrera notre temps libre à l’autre, on ira dans des lieux romantiques pour s’embrasser, on risquera sa vie pour l’autre. On regardera l’autre sans se lasser de sa beauté, on vivra un vrai amour, l’Éternel, le plus beau.

 

« Quand je suis amoureux, je veux t’offrir ma vie entière »

« Avec une seule espérance, ton cœur »

 

Si elle me demande de ne plus voir mes amis, je le ferai. Si elle me demande de ne plus vivre mes passions, je le ferai. Si elle me demande de déménager loin de ma famille, je le ferai.

Je ferai tout ce qu’elle me demanderait, par amour.

La seule chose que je voudrais en échange, c’est qu’elle ne m’abandonne pas. Qu’elle m’aime en retour. Qu’on reste ensemble à vie.

 

« Comme un enfant, je continue à rire sans raison »

 

Je regarde l’heure, plus que quelques minutes. Mes lèvres se fendent en un sourire, et je commence à rire, seul. Les gens se retournent vers moi : ils ne comprennent pas. Ils ne comprennent pas ce sentiment d’extase, de bonheur que je ressens. Je suis différent d’eux. Je me fiche de ce qu’ils pensent de moi.

Je ne vois qu’elle.

Je n’arrêterai de rire que si elle me le demande, je n’arrêterai que si ça la gêne.

 

« Les lettres de mon livre dansent alors qu’elles forment ton nom »

« Comme si tu étais le personnage principal du film »

« Comme si tu étais la lune dans le ciel »

 

Le livre que je lis semble m’encourager. Je vois son prénom partout, à chaque début de page, de phrase, de mot.  Je ne suis pas concentré, j’ai oublié de quoi parlait le livre. Je divague encore, je m’imagine à ses côtés. Je m’imagine l’embrasser passionnément, la sentir près de moi. Je l’imagine en train de me regarder, gênée.

 

« Mon cœur ne se clamera uniquement lorsque tu seras dans mes bras »

« Je deviendrai le lieu où tu te reposeras »

« Lieu qui ne refroidira jamais »

 

Elle sera contre moi, elle posera sa tête sur mon épaule. Elle m’expliquera certains de ses problèmes, elle se calmera dessus. Elle s’y endormira, aussi. Mon étreinte la rassurera.

Si je me sens mal, elle fera pareille. Elle me réconfortera, elle passera sa journée avec moi. Elle me changera les idées, on rigolera ensemble. Si on ne peut pas se voir, on discutera par messages, elle me parlerait de choses drôles.

 

« Si quelqu’un te donne un signe comme je le fais »

« Remarque-le, sil te plaît »

 

Elle est arrivée. Je lui souris, et elle me dit que je suis arrivée à l’avance. Elle observe mes habits, mais ne fais pas de remarque. Elle ne semble pas particulièrement aimer ; ni détester. Elle ne dit rien, et se retourne.

Elle commence à marcher, sans remarquer que j’essaie d’attirer l’attention.

Je lui demande d’attendre, et je vois sa tête se tourner vers moi. Ses cheveux, dans le mouvement, volèrent dans le vent. Son regard, souriant et intrigué, se pose sur moi. Ses lèvres forment un magnifique sourire.

 

« Mes joues rougissent et ma tête s’abaisse lentement »

« Je ne regarde que toi »

« Ma confession jaillit comme si j’avais couru comme un fou »

 

Je m’entends lui dire, d’un ton essoufflé, mes sentiments pour elle. Lentement, je vois ses yeux s’écarquiller, mais son sourire est omniprésent.

 

« Regarde attentivement »

« Si tu sens ça, c’est qu’il est en train de tomber amoureux de toi… »

 

Fanfiction écrite par : Anaëlle Tateyama
Source Vidéo : woolliment
Partagé et publié par : Infinite-France
Merci de partager avec tous les crédits !

(2746 Posts)

26 ans Pas de membre favoris, trop compliqué de n'en choisir qu'un, alors je les aime tous o/ **

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *