Concours « The Intelligent Hosts » – « Quand on sait que c’est elle. » – [SONGFIC]

Fanfic écrite pour le concours « Welcome to the INFINITE Host’s Club – ‘The Intelligent Hosts’ »
Les chansons utilisées sont « Memories » & « Last Romeo »

 

Légende :
« ~ » = Paroles de  Memories.
« ~ ~ »= Paroles de Last Romeo

 

~

Hey, c’est un très vieux souvenir mais

Mon cœur continue d’être affecté par ton absence

Il y a encore des moments où j’ai follement envie de retourner à cette époque

~

 

Pas seulement des moments… mais tout le temps… Je veux tellement retourner à cette époque… Chaque jour… chaque heure… chaque minute… chaque seconde… Ce n’était pas seulement une envie… mais un besoin… J’ai besoin de retourner à cette époque… juste pour te revoir…

 

~

Tu étais la plus belle fille dans ma vie

Tu m’as donné le plus grand bonheur de ma vie

Même maintenant, ces magnifiques moments sont douloureux

Tu me manques

Tu me manques

~

 

Le plus grand bonheur de ma vie… et pourtant… ça n’a duré qu’un mois… un mois et une semaine… J’ai su aussitôt qu’il n’y aurait personne d’autre que toi… –Il souris malgré les larmes qui commençait à couler sur ses joues- Je m’en rappelle encore parfaitement… de ce jour… où tu as débarqué dans ma vie… le jour même de notre rencontre… cela peut faire cliché mais… toi, tu étais pressée, tu courais avec plein de papiers dans les bras, si mes souvenirs sont bons c’était pour Sébastien. Et moi… j’étais juste là et je t’ai bousculé, comme dans l’un de ces films à l’eau de rose que l’on voit tout le temps…. Toutes les feuilles sont tombées… Nous nous sommes baissés en même temps pour les ramasser. Toi, tu ne m’a pas regardé, tu étais tellement pressée… Mais moi… moi…  j’ai posé les yeux sur toi… et dès cet instant, tu étais la seule…

 

~ ~

Ta personne si éclatante engloutit toute la noirceur du monde et cette lumière m’aveugle

L’obscurité perd face à la force, je n’ai besoin que de toi

~ ~

 

C’est vrai, à ce moment-là, le temps c’est comme arrêté. Il n’y avait que toi et moi… Et puis, tu t’es levée, et sans me regarder, tu as dit dans un coréen approximatif « Désolée monsieur, passez une bonne journée, et encore désolée » et tu es partie. Autour de moi, c’était comme si tout avait été mit en pause jusqu’ici et que, d’un coup, tout avait repris son cours. Je t’ai regardé partir…

« Nam WooHyun ! »
« … »
« Nam WooHyun ! »

 

Quelqu’un enleva mon casque de mes oreilles. Je séchai vite mes larmes et levai la tête, c’était SungKyu…

« Quoi ?! »
« Ça fait juste un quart d’heure qu’on t’attend ! On doit aller à enregistrement, WooHyun… »
« Oui…désolé…je suis désolé SungKyu… »
« Bon aller…viens…. »

 

Il m’aida à me lever. Les autres étaient déjà partis. Nous marchions donc tous les deux dans la rue pour se rendre à la salle d’enregistrement…

« WooHyun… ça fait quatre mois maintenant… je…enfin je sais que tu penses toujours à elle mais tu ne peux pas continuer comme ça. »
« Je ne lui ai même pas avoué clairement mes sentiments… »

 

~

J’avais l’habitude de m’entraîner à dire « Je t’aime »

Mais je ne l’ai jamais dit

Il n’y a que toi qui ne connaissais pas les sentiments de mon cœur chaud que je ne l’ai pas dit jusqu’à la fin.

~

 

« WooHyun… »
« Non… il n’y a rien à dire… laisse tomber… »

 

Il n’insista pas. D’un côté, cela m’arrangeait bien… Il n’y avait rien à dire de toute façon… J’étais en Corée et toi, toi… tu es retournée chez elle, à l’autre bout du monde, continuer tes études, en dernière année de lycée… en France… Tu avais retrouvé tes amies, ta famille… ta vie… sans moi…

 

Les semaines passèrent, dans quelques jours, nous allons passer au Nouvel An. Je décidais d’aller au parc… celui où comme un miracle, je t’ai vu… Et comme un second miracle, nous avons appris que les personnes qui devaient rester avec nous pendant un mois, pour écrire un article, eh bien tu faisais partie d’elles ! Tu ne peux pas savoir comment j’étais, dans quel état j’étais quand j’ai appris ça ! Sébastien, était le reporter à qui ont avait confié le reportage. Il avait pensé à toi parce que tu aimais la Corée du Sud et la Kpop. Et là, tu étais devant moi… Je m’en rappelle très bien… tu étais très intimidée. J’ai appris plus tard que nous étions ton groupe préféré. Tu étais même venue lors de notre concert en France. Tu étais si belle… Je ne peux vraiment pas t’expliquer ce que je ressentais… J’étais là… sans être là…

Ensuite, pendant les semaines qui suivirent, vous étiez tout le temps ou presque, avec nous. Lors du premier entraînement de danse auquel tu as assisté, tu ne regardais qu’Hoya. Et à cause de ça, j’ai entamé une battle de danse contre lui, sachant que c’était peine perdu contre notre Danse Machine… Pourtant, j’ai eu ce que je voulais, tu m’as regardé. À partir de ce moment, j’étais sûr que c’était toi et que se serait toi et personne d’autre.

 

~ ~

Les fleurs se fanent et se dispersent, la Lune s’incline puis disparaît

Mais mon cœur ne changera jamais, je t’aime, je t’aime.

~ ~

 

Nous avons commencé à parler, tu me faisais rire au début avec ton accent et aussi lorsque tu cherchais tes mots. Tu me faisais rire aussi quand tu étais avec DongWoo, vous faisiez des choses sortant de l’ordinaire. Mon meilleur souvenir, c’était le jour où nos managers ont laissé une journée de libre. DongWoo a demandé à Sébastien que tu viennes avec nous, et heureusement il a accepté. Tu es donc venue avec nous… Après plusieurs attractions, les fans commencèrent à arriver… Je t’ai perdu une ou deux minutes de vu et tu n’étais plus là… Je t’ai cherché… J’ai couru partout… Je n’ai jamais été aussi inquiet…. J’avais si peur qu’il te soit arrivé quelques choses… Et puis, je t’ai trouvé… tu étais assise par terre… recroquevillé sur toi-même, je t’ai relevé la tête et je ne sais pas ce qu’il m’a pris mais… je t’ai embrassé.

 

~ ~

Peu importe si cela est du poison, je le prendrai volontiers

Aucune autre tentation ne pourra être aussi douce et forte que toi.

~ ~

 

Tu étais surprise, mais moi aussi. Et j’ai été obligé de mettre fin au baiser.

« Qu’est-ce qu’il s’est passée ?! »
« Tu viens de m’embrasser… »
« Non pas ça … ! Pourquoi tu pleures ? Quelqu’un t’as fait du mal ? Dis-moi.. ! »
« C’est une poignée de fan… elles m’ont pris à part… parce qu’elles ont remarqué que j’étais avec vous depuis un moment… Je me suis jamais sentie… aussi seule… et… »

 

Tu te tenais le bras… Je le pris et il y avait plusieurs bleus… Je sentis une vague de haine m’envahir…

« Ce sont elles qui t’ont fait ça ?! »
« WooHyun…Ne t’énerve pas s’il te plaît… ça va …

 

« WooHyun » c’était la première fois…

« Non ça ne va pas ! Viens, je te ramène ! »
« Hum… »

 

Je te pris par la main. Et t’emmena dans un taxi, j’ai envoyé un message à SungKyu pour dire que je rentrais. Et tu m’as demandé :

« Dis … »
« Oui ? »
« Tu vas peut-être croire que je suis bizarre… Mais j’ai l’impression d’avoir déjà senti ta présence auparavant… Je veux dire… Avant que je te rencontre… Que je vous rencontre… »
« Tu n’es pas bizarre… On s’était déjà « vu » je suis la personne qui a fait tomber tes feuilles. »
« Hein ? Tu … enfin… tu es sûr que c’était moi ? »

 

Je ne sais pas pourquoi, j’ai pris ta main et enlacer nos doigts, j’étais si bien avec toi…

« Oui j’en suis sûr… »

 

Et comme pour ne pas arrêter ce moment, j’ai mis ta tête sur mon épaule. Et j’ai vu, tu as sourit avant de fermer les yeux.

Quelques jours plus tard, j’étais au cœur d’un « scandale ». Des personnes avaient pris des photos de nous… Les fans se déchaînaient sur les réseaux sociaux. Mais par sur moi… Sur toi…

J’ai alors surpris une conversation entre toi et Sébastien . Il mettait les choses au clair en t’interdisant d’avoir une relation avec une Idol… Pour qui il se prennait ! Mais après tu as dit cette phrase « Je n’aime personne ne t’inquiète pas, WooHyun… c’était juste un moment… d’égarement… Je n’éprouve rien pour lui. » J’ai eu si mal… encore aujourd’hui… je-

« WooHyun ? Tu es toujours avec moi ? Nous sommes arrivés. »

 

En effet, nous étions à la salle d’enregistrement, mais à peine rentré, Hoya et MyungSoo m’ont pris à part. Hoya commença à parler.

« Je pense qu’on doit te le dire… Avant d’entrer dans l’avion, voyant que tu n’arrivais pas, elle n’allait vraiment pas bien. »
« Ça, ça m’étonnerait. »
« Elle t’aime WooHyun ! »

 

J’arrêtai de parler directement, MyungSoo me tendit un bracelet. Il y avec un cœur avec le signe de l’infini qui le traversait.

« Elle voulait te le donner. »
« Elle porte le même au poignet, elle nous a aussi dit… que quoi qu’il arrive, elle… t’aimera toujours, WooHyun. »

 

~ ~

Éclaires mon chemin que je le veuille ou non, la décision a déjà été prise, je suis prêt à prendre tous les risques.

Je te protégerai peu importe les épreuves à venir.

Univers, regarde-moi, laisse-moi gagner. Soleil, lève-toi et donne-moi de la force.

Destinée, écoute-moi, ne me condamne pas, je la protégerai

~ ~

 

Quelques jours plus tard de l’autre côté de la planète.

 

WooHyun… Dis… tu penses à moi des fois ? Moi tout le temps… Pourquoi… pourquoi tu n’es pas venu à l’aéroport avec les autres… Tu ne voulais pas me voir… ? Tu me manques WooHyun… Vraiment…

« Hey, il est quelle heure ? »

 

La voix de mon voisin me coupa directement dans mes pensées.

« Quoi ? »
« Il est quelle s’il te plaît ? »
« Il reste 20 minutes si c’est ça ta question ? »
« Merci. »

 

WooHyun… J’aurais aimé de dire ce que je ressentais… Tu sais… Pour le Nouvel An, j’ai fait le vœu de te revoir… Juste quelques secondes au moins… Revoir ton visage… Tes yeux qui croisent les miens… Ressentir tes mains qui prennent les miennes… Entendre ton cœur qui bat… Entendre ta voix… Et surtout, ressentir tes lèvres sur les miennes, tes magnifiques lèvres qui embrassent les miennes…

 

~ ~

Tes lèvres embrassent les miennes souillées me rendant ivre de ton parfum

Aucune récompense n’est supérieure à celle-là, je n’ai besoin que de toi

~ ~

 

Sérieusement… Je suis en train de devenir folle… J’entends vos voix chanter « Paradise »… WooHyun… Je pense vraiment trop à toi… En plus, ça continue… Mais attend… ! Le son est réel là… -elle se leva, quitta le cours avec tous ses camarades, qui la suivaient, et descendit les marches, pour se rendre dans le hall- SungKyu ?! DongWoo ?! Hoya ?! SungYeol?! MyungSoo ?! SungJong ?! J’y crois pas ! Ce n’est pas possible ?! Non ! Mais non ce n’est pas possible ? -d’un coup quelqu’un arriva de dehors et commença à chanter « Last Romeo » en s’approchant d’elle-

« Woohyun ! »

 

Tu étais là, juste devant moi. J’avais l’impression que nous étions que tous les deux. Je te caressai les cheveux et te pris dans mes bras avant de te relâcher et de te regarder dans les yeux.

 

~ ~

Je serai le dernier homme à me battre contre le monde pour l’amour

Je peux faire face à toutes sortes de menaces pour toi, je n’ai besoin que de toi.

~ ~

 

« Je ne te laisserai plus partir sans venir te voir pour te dire en revoir. Puisque je n’ai pas pu te dire au revoir la dernière fois, je suis ici aujourd’hui. »
« WooHyun… ? »
« Attends, je n’ai pas pus te le dire la dernière fois, écoutes-moi, je n’ai jamais éprouvé ça auparavant mais je sais que c’est la première fois et la dernière fois, parce que je n’éprouverai jamais ça pour quelqu’un d’autre, c’est toi et juste toi. Depuis la première fois, je ne pense qu’à toi, tout le temps, ces derniers mois, j’ai vu que si tu n’es pas là, je ne suis rien, j’ai besoin de toi. Je n’ai jamais été aussi sûr de quelque chose. Je sais que je suis ici, sur cette Terre pour être avec toi. Si, tu ne peux pas supporter les scandales, les fans, et mon emploi du temps, alors j’arrêterai ma carrière, tout ce que je demande c’est d’être avec toi. « Je ne peux voir personne d’autre que toi ». Et je sais que ça pourrait paraître précipité mais au contraire c’est très réfléchi. Et je veux le faire -il se mit à genoux et tout doucement prit et ouvrit une petite boîte dans laquelle se trouvait une magnifique bague- Je sais que tu dois rester ici pour la fin de tes études, mais je veux que tout le monde sache que tu es à moi. Et donc… Je te demande de m’épouser. »

 

Je n’ai jamais été aussi sûr dans ma vie, en te regardant j’ai vu tes yeux brillaient, tu avais l’air de ne plus savoir si c’était vrai ou non.

« WooHyun…. Nam WooHyun … »
« Oui… »
« J’accepte. J’accepte de t’épouser. Mais avant laisse-moi te dire, que je ne te demanderais jamais de mettre fin à ta carrière. On affrontera ça ensemble. WooHyun, je n’aimerais que toi. »

 

Je pris ta main et mis la bague, tout le monde était bouche-bée, certains commencèrent à applaudir. Je te pris dans mes bras.

« Je t’aime. »
« Je t’aime tellement aussi Nam WooHyun. »

 

Elle prit sa main, on pouvait voir à leurs poignets leurs bracelets qui étaient réunis. Comme leurs cœurs maintenant. Et leurs vies qui, quoiqu’il pourrait se passer, étaient liées à présent. Pour toujours et à jamais. Ils s’aimeraient d’un amour infini.

 

Fanfiction écrite par : InfiniteKpop50
Source Vidéo : woolliment + K-POP Subs~ Requests [CLOSED]
Partagé et publié par : Infinite-France
Merci de partager avec tous les crédits !

(2746 Posts)

26 ans Pas de membre favoris, trop compliqué de n'en choisir qu'un, alors je les aime tous o/ **

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *